Projet phare de près : le CHANCE festival

23.08.2021

La série « Projet phare de près » présente les dessous et les porteurs de projet :

PROJET | De la musique, mais pas que : le CHANCE Festival fait connaître la musique pop française à Düsseldorf, et en plus s’engage pour la diversité et le développement durable – car le public peut non seulement découvrir des artistes passionnants sur scène, mais également participer à des ateliers, des stands info et des tables rondes qui font réfléchir et agir.

 

Vue d'ensemble :


Coordonnées du projet

build Porteur de projet : CHANCE Festival
group Partenaire du projet : plusieurs organisations partenaires françaises
event Période : 3 - 4 septembre 2021
pin_drop Lieu : Düsseldorf (Rhénanie-du-Nord-Westphalie)
euro Somme de subvention : environ 112 000 €

 

N° 1 : Interview « Etat des lieux »

... avec Corinna Oetken et Bérengère Aubineau, directrices bénévoles de l'agence Serge&Nina

  • Sur quoi est-ce que vous travaillez actuellement ?
  • Comment organisez-vous la coopération avec les organisations partenaires ?
  • Comment est-ce que vous faites connaître votre projet ?

***

N° 2 : Les têtes derrière le projet

Jaële Vanuls

Jaele-Vanuls
  • Âge : 44
     
  • Profession : Journaliste
     
  • Son rôle dans le projet : Modératrice de la scène en dialogue
     
  • Pourquoi elle participe au projet : « Je suis très heureuse de participer à ce festival puisque la diversité est depuis des années un thème qui me tient beaucoup à cœur. Je la considère comme une chance et un enrichissement pour la société mais aussi pour chacun d’entre nous au niveau personnel. »
     
  • Son lien avec l’Allemagne : « Dans mon enfance je n‘avais aucun lien avec l‘Allemagne. C‘est un échange scolaire à l’âge de 16 ans qui m‘a fait découvrir ce pays. Cet échange fut un réel déclic. Je pris la décision de faire des études d‘allemand. Aujourd’hui je me sens en Allemagne comme chez moi. »

 

Francis Gay

Francis-Gay
  • Âge : 63
     
  • Profession : Journaliste
     
  • Son rôle dans le projet : Intervenant lors de la table ronde sur la parité dans l’industrie musicale
     
  • Pourquoi il participe au projet : « Le CHANCE Festival s'appuie sur une expertise prometteuse qui pose des questions importantes. Il est question de diversité culturelle, d'équilibre entre les sexes, de climat et de durabilité, autant de sujets qui contribueront à façonner l'avenir de la musique. »
     
  • Son lien avec l’Allemagne : « Depuis plusieurs décennies, je voyage en tant que journaliste, curateur de musique et consultant. Et en tant que Français vivant en Allemagne, je suis particulièrement intéressé par l'intensification du dialogue culturel entre les deux pays. »

 

Bianca Seidel

Bianca-Seidel

© Falko Wuebbecke

  • Âge : 54
     
  • Profession : Corporate Consultant Sustainable Management, CSR, Sustainable Design
     
  • Son rôle dans le projet : Conférencière et Management du stand de restauration LA SOUPE
     
  • Pourquoi elle participe au projet : « Deux cœurs battent dans ma poitrine : un pour la durabilité et un pour la France. J'ai été immédiatement convaincue parce que le CHANCE Festival combine les deux. Ce n'est que tous ensemble que nous pourrons créer un avenir bon et durable. »
     
  • Son lien avec la France : « Outre de nombreux amis et voyages, cet amour pour la France s'exprime dans notre projet de cœur LA SOUPE. Avec ce concept de restauration durable, nous essayons d’enthousiasmer notre public allemand jour après jour avec le savoir-vivre français. »

***

N° 3 : Interview « Les dessous du projet »

... avec Corinna Oetken et Bérengère Aubineau, directrices bénévoles de l'agence Serge&Nina

  • Le CHANCE Festival n'est pas seulement un festival de musique, mais traite également les thèmes de protection de l'environnement et de diversité. Pourquoi avoir choisi de mettre ces deux thèmes au centre du projet ?
  • Quelles sont les parties du programme qui suscitent l'échange autour des thèmes de protection de l'environnement et de diversité ?
  • Pouvez-vous nous donner une initiative, en France et en Allemagne, qui traite des sujets de protection de l'environnement et de diversité ?

Qu'est-ce qu'un projet phare ?

Les projets phares se distinguent par leur rayonnement, leur portée et leur pertinence et sélectionnés par un comité. Lors de l'évaluation, ils ont atteint au moins 90 points : un maximum de 10 points peut être attribué pour chacun des 11 critères.

Le Fonds citoyen soutient des initiatives transfrontalières en quatre catégories : de subventions de moins de 5 000 € jusqu’au financement des projets phares de plus de 50 000 €. Jusqu'à 80 % des frais peuvent être pris en charge, p. ex. pour le voyage, le séjour, l'organisation, du matériel, des formations ou des honoraires.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les projets phares