Qui sommes-nous ?

En un coup d’œil

Le Fonds citoyen franco-allemand conseille, met en réseau et finance les projets qui mettent en lumière l’amitié franco-allemande et l’Europe. Il soutient des projets de toutes tailles aux thèmes et formats variés et s’adresse à l’ensemble des acteurs de la société civile.

Lancé en avril 2020, le Fonds citoyen est issu du traité d’Aix-la-Chapelle signé en 2019. Sa mise en œuvre est confiée à l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) et il est financé à parts égales par les gouvernements français et allemand. Il est doté d’un budget de 2,4 millions d’euros pour l’année 2021.

Télécharger la présentation (PDF)

Télécharger le flyer (PDF)

Notre offre :

Le Fonds citoyen, c’est d’abord un financement :

  • Que finance-t-il ? Les projets d’échanges de groupes ou les initiatives individuelles, les événements, les projets de recherche ou les projets numériques.
  • Qui peut faire appel au Fonds citoyen ? Les associations, les comités de jumelage, les communes et collectivités territoriales, les institutions scientifiques, les centres de formation, les acteurs de l’économie sociale et solidaire, les fondations, les initiatives citoyennes et les groupes informels (à partir de 3 personnes).
  • Quels sont les financements proposés ? Le Fonds citoyen propose 4 catégories de financement : subventions de moins de 5 000 €, contributions plus importantes pouvant atteindre 10 000 € ou 50 000 €, et financement de projets phares de plus de 50 000 €. Les financements couvrent jusqu’à 80 % des frais de voyage et de séjour, d’organisation, de matériel, de formation continue et d’honoraires.

Le Fonds citoyen, c’est aussi une plateforme de conseil :

  • 14 Référentes régionales & Référents régionaux répartis sur l’ensemble des territoires français et allemand représentent le Fonds citoyen localement. Eux-mêmes engagés dans des organisations de la société civile, ils partagent leur expérience dans la planification de projets franco-allemands avec toute personne impliquée dans leur région : gratuitement et sans engagement, ils peuvent être sollicités pour des conseils pour la planification d’un programme, pour les méthodes pédagogiques et des astuces pour la planification du budget ou encore pour un soutien pour l’évaluation du projet.
  • L’équipe du Fonds citoyen se tient également à disposition pour accompagner les personnes déposant une demande de subvention et portant un projet.

Le Fonds citoyen, une opportunité de mise en réseau :

Une plateforme de recherche en ligne aide à trouver une organisation partenaire dans l’autre pays.

Les principes qui nous animent :

Le Fonds citoyen est accessible à toutes et à tous :

Nous soutenons des projets portant sur des sujets de toutes sortes, sans condition de compétences linguistiques ni d’âge. Nous accueillons aussi les demandes de soutien adressées par des groupes informels (d’au moins 3 personnes).

Le Fonds citoyen accompagne des projets de toutes tailles :

Il n’y a pas de durée minimale pour les projets soutenus. Toute initiative, quelle qu’en soit l’ampleur, peut bénéficier d’une aide financière. Les demandes de financement peuvent être envoyées en ligne tout au long de l’année (à l’exception des projets de la catégorie 4, dont les dates limites sont communiquées en ligne).
 

Demande de subvention

Quiconque souhaite s’impliquer dans les relations franco-allemandes peut compter sur nous :

Le Fonds citoyen offre des conseils gratuits et sans engagement, un soutien local et une plateforme de recherche en ligne pour identifier des organisations partenaires.

Nos convictions :

  • L’Europe est un projet collectif : chacune et chacun doit ressentir ce que signifie être européenne et euro-péen. La réussite du projet européen dépend de l’implication des citoyennes et citoyens.
  • Chaque rencontre franco-allemande contient un noyau européen : ensemble, la France et l’Allemagne font avancer l’Europe – et cet élan dépend non seulement des acteurs politiques, mais surtout des relations entre les sociétés civiles des deux pays.
  • Une société civile forte est garante de la cohésion entre citoyennes et citoyens – y compris au-delà des frontières : qui dit engagement dit rencontre et solidarité, idées et innovation – avec un potentiel démultiplié lorsque ce sont des actrices et acteurs de part et d’autre du Rhin qui s’engagent ensemble.
  • L’engagement franco-allemand est un pari gagnant pour toutes les personnes qui s’impliquent : qui-conque organise un projet franco-allemand en tire des enseignements. Quiconque participe à un projet franco-allemand élargit son horizon et fait des rencontres inoubliables. Et, pour certaines initiatives, les bénéfices de certaines rencontres franco-allemandes vont même parfois au-delà des participants actifs.

Origine et mise en œuvre :

Le Fonds citoyen franco-allemand découle du traité d’Aix-la-Chapelle signé en 2019, par lequel la France et l’Allemagne ont consolidé leur coopération 56 ans après le traité de l’Élysée (1963). Parmi les engagements du traité figurent le renforcement des initiatives communes issues de la société civile et le développement des jumelages.

La mise en œuvre du Fonds citoyen franco-allemand est confiée à l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ), chargé de procéder à sa mise en place au cours d’une phase pilote jusqu’à fin 2022.

En 2021, le budget annuel du Fonds citoyen s’élève à 2,4 millions d’euros. Le ministère de l’Éducation nationale de la Jeunesse et des Sports (DJEPVA) et le ministère fédéral allemand de la Famille, des Personnes âgées, des Femmes et de la Jeunesse assurent chacun une dotation de 1,2 million d’euros.

 

  • 22 janvier 2019 – Avec le traité d'Aix-la-Chapelle, la France et l'Allemagne renforcent la coopération initiée avec le traité de l'Élysée de 1963.
    Outre une coopération étroite sur le plan économique ou en matière de défense, le texte prévoit notamment de développer la reconnaissance mutuelle des diplômes et de promouvoir l'acquisition mutuelle de la langue de l’autre pays. Enfin, il y est décidé de renforcer l'amitié franco-allemande au sein de la société civile avec la création d’un « Fonds citoyen commun destiné à encourager et à soutenir les initiatives de citoyens et les jumelages entre villes dans le but de rapprocher encore [les] deux peuples » (article 12).

 

  • 1er septembre 2019 – A la demande des deux gouvernements, l'Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) initie la mise en place du Fonds citoyen. L’OFAJ est appelé à assurer le pilotage du Fonds citoyen pendant 3 ans.
    L’OFAJ est devenu un pilier de l'amitié franco-allemande, non seulement comme fruit de l’histoire de la réconciliation entre les deux pays et instrument de rapprochement de leurs jeunes générations, mais aussi grâce à son expertise dans le développement de programmes adaptés aux différents groupes cibles, la mise en place de procédures de sélection transparentes et efficaces et l'effet durable des rencontres qu’il organise. Enfin et surtout, l’OFAJ compte dans son réseau des milliers d'acteurs de la société civile en France et en Allemagne.
    Associé à la structure de l’OFAJ, le Fonds citoyen a un statut propre et indépendant. Il dispose donc d’une équipe dédiée, d’un budget propre et d’une identité visuelle spécifique, et travaille avec de nouveaux groupes cibles ainsi qu'avec ses propres Directives de subvention. La phase de mise en place fera l’objet d’une évaluation dans le but d'atteindre l'objectif de réaliser des rencontres citoyennes, intergénérationnelles et innovantes.

 

  • 16 avril 2020Feu vert pour le Fonds citoyen franco-allemand :
    Des demandes de subvention peuvent désormais être soumises tout au long de l'année.